Filii Mariae

Filii Mariae

Continuing the Work of His Excellency Archbishop Marcel Lefebvre - Poursuite de l'Œuvre de Son Excellence Monseigneur Marcel Lefebvre

Mgr. Lefebvre - Du Sédévacantisme et de la Foi II -- Abp. Lefebvre - On Sedevacantism and the Faith II

Posted by Filii Mariae on July 14 2014, 19:56pm

***ENGLISH BELOW***

Concernant la position de Monseigneur Marcel Lefebvre, après les sacres de 1988, au sujet du « non una cum » des sédévacantistes; voici un extrait d’une de ses conférences lors d’une retraite prêchée aux religieuses de Saint-Michel en Brenne, France, le 1er avril 1989 (pour l'extrait audio, suivez ce lien : http://www.ecclesiamilitans.com/2014/07/14/abp-lefebvre-and-non-una-cum/).

 

« Ce fameux UNA CUM des sédévacantistes... ridicule ! ridicule .... c'est ridicule, c'est ridicule. Ce n’est pas du tout d’ailleurs le sens de la prière » - Mgr Lefebvre, retraite à St-Michel en Brenne 1er avril 1989

 

Transcription de l'extrait de 6 minutes

… et alors il (Dom Guillou) repasse toutes les prières du Canon, toutes les prières du Canon romain. Il les repasse les unes après les autres et alors il montre la différence, il donne des traductions, et de très bonnes traductions. Il la donne par exemple, pour justement, ce fameux.., vous savez ce fameux una cum.., una cum des sédévacantistes. Eh, est-ce que vous dites una cum ? (rires des religieuses de St-Michel en Brenne). Vous dites una cum dans le canon de la messe ! Alors on ne peut pas prier avec vous, alors vous n’êtes pas catholiques, vous n’êtes pas ci, vous n’êtes pas ça, vous n’êtes pas... Ridicule ! ridicule ! parce qu’ils prétendent que quand on dit una cum summo Pontifice, avec le Pape, n’est-ce pas, avec le Pape, alors vous épousez donc tout ce que le Pape dit. C’est ridicule! c’est ridicule. Ce n’est pas du tout d’ailleurs le sens de la prière. Te igitur clementissime Pater, n’est-ce pas. C’est donc la première prière du Canon. Alors voici comment traduit Dom Guillou, une traduction très exacte et qui va très bien justement. « Nous Vous prions donc avec une humilité profonde, Père très clément et nous Vous conjurons par Jésus-Christ, votre Fils, Notre Seigneur, d'agréer et de bénir ces dons, ces présents, ces sacrifices, purs et sans tache, que nous Vous offrons premièrement pour votre sainte Eglise catholique. Qu'il Vous plaise de lui donner la paix, de la garder, de la maintenir dans l'unité, et de la gouverner par toute la terre, et avec elle, votre serviteur notre saint Père le Pape... » Il n’est pas dit dans cette prière que nous épousons toutes les idées que le Pape peut avoir ou toutes les choses qu’il peut faire. Avec elle votre serviteur notre saint Père le Pape, notre Évêque et tous ceux qui ont le culte de la foi orthodoxe catholique et apostolique! Donc dans la mesure justement où, éventuellement, malheureusement, les Papes n’auraient plus.., ni les évêques.., seraient déficients dans la foi orthodoxe, catholique et apostolique eh bien, nous ne sommes pas en union avec eux, nous ne sommes pas avec eux bien sur. Nous prions pour le Pape et tous ceux qui ont le culte de la foi orthodoxe catholique et apostolique !

 

Alors il avait (Dom Guillou) une petite note à ce sujet là, pour éclaircir un petit peu, justement, : « Dans la traduction officielle, basée sur une étude critique de Dom Batte, l'UNA CUM ou « en union avec » des sédévacantistes de toute nuance n'équivaut plus qu'à la conjonction « et » renforcée soit pour le besoin de reprendre la phrase, soit pour correspondre au style solennel du canon romain. De toute façon, tout catholique reste toujours en union avec le Pape dans la sphère précise où s'exerce l'assistance divine, infaillibilité confirmée par le fait que dès qu'il y a écart de la tradition dogmatique, le discours papal s'empêtre dans des contradictions.

Recueillons le bon grain, sachant que pour le reste, il est plus nécessaire que jamais de demander à Dieu, avec les très antiques Litanies Majeures, que soient « conservés dans la sainte religion » les « ordres ecclésiastiques » et le « Seigneur apostolique » lui-même (c'est-à-dire le pape): UT DOMINUM APOSTOLICUM ET OMNES ECCLESIASTICOS ORDINES IN SANCTA RELIGIONE CONSERVARE DIGNERIS, TE ROGAMUS, AUDI NOS. »

 

C’est une des demandes des litanies des Saints n’est ce pas. ON DEMANDE DE GARDER LE PAPE DANS LA VÉRITABLE RELIGION. Nous demandons ça dans les litanies de Saints ! Ce qui prouve que quelques fois il peut se faire que malheureusement peut-être, il arrive que.., eh bien, il y a des hésitations, il y a des faux pas, il y a des erreurs, qui sont possibles. On a trop facilement cru depuis le Concile Vatican premier, que toute parole sortant de la bouche du Pape est infaillible. Il n’a jamais été dit ça dans Vatican Premier! Jamais le Concile n’a dit une chose pareille. Il faut des conditions très précises, pour l’infaillibilité; des conditions très, très précises. La meilleure preuve c’est que pendant tout le Concile, voyez, le Pape Paul VI a dit lui-même « Il n’y a rien dans ce Concile qui soit sous le signe de l’infaillibilité ». Alors, c’est clair, il le dit lui-même ! Il l’a dit explicitement.

 

Alors il ne faut pas garder cette idée qui est FAUSSE! qu’un certain nombre de catholiques mal instruits, mal enseignés, croient ! n’est-ce pas. Alors évidemment, on ne comprend plus, on est complètement désespéré, on ne sait pas à quoi s’en tenir ! Il faut garder la foi catholique telle que l’Église l’enseigne.

Mgr Lefebvre, retraite à St-Michel en Brenne 1er avril 1989

____________________________________________________________

 

Concerning the position of Archbishop Lefebvre on the "non una cum" sedevacantist position, after the Episcopal consecrations of 1988; here is an excerpt from a conference given by Archbishop Lefebvre during a retreat preached to the sisters of Saint-Michel en Brenne, France, on April 1st, 1989 (to listen to the audio (French only), you may find here: http://www.ecclesiamilitans.com/2014/07/14/abp-lefebvre-and-non-una-cum/).

 

"This famous Una Cum of the sedevacantists... ridiculous! ridiculous .... it’s ridiculous, it's ridiculous. In fact it is not at all the meaning of the prayer "- Archbishop Marcel Lefebvre, retreat at St-Michel en Brenne, April 1st, 1989

 

Transcription of the 6-minute excerpt

… And then, he (Dom Guillou) goes through all the prayers of the Canon, all the prayers of the Roman Canon. He goes through them one after the other and then he shows the difference, he gives translations, very good ones. He gives, for example, precisely this famous.. you know, this famous una cum.., una cum of the sedevacantists. And you, do you say una cum? (laughter of the nuns of St-Michel en Brenne). You say una cum in the Canon of the Mass! Then we cannot pray with you; then you're not Catholic; you're not this; you're not that; you're not.. Ridiculous! ridiculous! because they claim that when we say una cum summo Pontifice, the Pope, isn’t it, with the Pope, so therefore you embrace everything the Pope says. It’s ridiculous! It’s ridiculous! In fact, this is not the meaning of the prayer. Te igitur clementissime Pater. This is the first prayer of the Canon. So here is how Dom Guillou translates it, a very accurate translation, indeed. "We therefore pray Thee with profound humility, most merciful Father, and we beseech Thee, through Jesus Christ, Thy Son, Our Lord, to accept and to bless these gifts, these presents, these sacrifices, pure and without blemish, which we offer Thee firstly for Thy Holy Catholic Church. May it please Thee to give Her peace, to keep Her, to maintain Her in unity, and to govern Her throughout the earth, and with Her, Thy servant our Holy Father the Pope." It is not said in this prayer that we embrace all ideas that the Pope may have or all the things he may do. With Her, your servant our Holy Father the Pope, our Bishop and all those who practice the Catholic and Apostolic Orthodox faith! So to the extent where, perhaps, unfortunately, the Popes would no longer have ..., nor the bishops…, would be deficient in the Orthodox, Catholic and Apostolic Faith, well, we are not in union with them, we are not with them, of course. We pray for the Pope and all those who practice the Catholic and Apostolic Orthodox faith!

 

Then he (Dom Guillou) had a note about that to clarify a little: "In the official translation, based on a critical review of Dom Batte, the UNA CUM or "in union with" of the sedevacantists of any shade is no longer equivalent but to the conjunction "and " reinforced either by the need to restate the sentence, or to match the solemn style of the Roman canon. Anyway, every Catholic is always in union with the Pope in the precise area where the divine assistance is exercised, infallibility confirmed by the fact that as soon as there is a deviation from the dogmatic tradition, the papal discourse contradicts itself.

Let us collect the chaff, knowing that for the rest, it is more necessary than ever to ask God, with the very ancient Major Litanies, that be "kept in the holy religion" the "holy orders" and "Apostolic Lord" himself (that is to say the Pope): UT DOMINUM APOSTOLICUM AND OMNES ECCLESIASTICOS ORDINES IN SANCTA RELIGIONE CONSERVARE DIGNERIS, TE ROGAMUS, AUDI NOS."

 

It is a request of the litanies of the Saints, right? WE ASK TO KEEP THE POPE IN THE TRUE RELIGION. We ask that in the Litanies of the Saints! This proves that sometimes it can happen that unfortunately, well, maybe sometimes it happens that... well there have been hesitations, there are false steps, there are errors that are possible. We have too easily believed since Vatican I, that every word that comes from the mouth of the Pope is infallible. That was never said in Vatican I! The Council never said such a thing. Very specific conditions are required for the infallibility; very, very strict conditions. The best proof is that throughout the Council, Pope Paul VI himself said "There is nothing in this Council which is under the sign of infallibility". So, it is clear, he says it himself! He said it explicitly.

 

Then we must not keep this idea which is FALSE! which a number of Catholics, poorly instructed, poorly taught, believe! So obviously, we no longer understand anything, we are completely desperate, we do not know what to expect! We must keep the Catholic faith as the Church teaches it.

Archbishop Lefebvre, retreat at St-Michel en Brenne, April 1st, 1989

Mgr. Lefebvre - Du Sédévacantisme et de la Foi II -- Abp. Lefebvre - On Sedevacantism and the Faith II

Blog archives

We are social!

Recent posts